EMILIE SIMON Pop Electro

, par Marlene

Baise mon cou je compte les coups Oraison bleue nuit,je me glisse dans ce dernier lit Raison humide vu d’ici et d’ailleurs K.O. sur ton chemin, le long de te reins. Voilà comme je t’aime... Émilie, sinon Rien.

Pourtant,tu invites à plus de sérieux. Alors bien sûr que ta musique est envoûtante,invite au trip et hop dans ton lit. Non... mais une vois qui calcule les dimensions du désert dans lequel tu nous fais dansonner. I WANNA BE YOUR DOG !

Vendredi sur la scène Chapi’Tophe avec