THE ELEKTROCUTION Rock garage

, par Marlene

Non, Elvis Presley n’est pas mort. Il a quitté les Etats-Unis pour habiter dans la banlieue rouennaise et c’est toujours un gros obsédé sexuel.

Grâce à une potion à base d’amphétamine, concoctée par un préparateur physique belge d’une équipe concourrante pour le Tour de France de cyclisme, il continue même à faire de la musique. Il vient de monter un groupe de rock’n’roll garage avec des anciens punks du groupe Burn Hollywood Burn. Ca s’appelle The Elektrocution et ils joueront au prochain festival « Chauffer dans la Noirceur ».

Dimanche sur la scène Scène Mer avec