KEMAR

, par Marlene

Il est sans contestation possible l’un des leaders les plus charismatiques et engagés de la scène rock française des années 90.

Après avoir enflammé le public avec le groupe emblématique No One Is Innocent (grâce à des concerts mémorables), Kmar Gulbenkian se lance dans un projet solo. A la manière d’un Tricky, l’ancien chanteur No One nous plonge dans son univers à la fois lyrique et mystérieux sur des musiques envoûtantes et des samples abyssaux. Le résultat est surprenant, comme si Poséidon s’était arrêté de faire la guerre et s’était remis à faire l’amour. Un moment qu’il ne faudra certainement pas manquer.

Samedi sur la scène Chapi’Tophe avec