KABAL Hip-Hop / Bobigny

, par Marlene

1993 : En pleine campagne, CHAUFFER voit le jour. « Là-bas », à Boboch, 5 lettres se graffent en majuscules sur les murs de la ville. Deux trajectoires … si le Yin peut choisir son Yang : il se nommera KABAL.

1996 : Âge d’or du Hip-Hop français, « L’Homicide Tour » d’ASSASSIN (sans équivalent depuis) révèle deux Mc inclassables : DJAMAL (sorte de Brel des temps modernes) & D’ (la voix des bas-fonds, la voix des sans-voix). Ils sortent leur premier EP Kabalistique « La Conscience s’élève ». Les miracles se cumulent !!
1998 : Sortie de l’album « États d’âmes », DJ Toty a pris la place de Doctor L à la production musicale. Sortie également du « maxi » culte KABAL/LOFOFORA. Notre société obscurantiste, folle à nier, fait comme si rien ne s’était passé, mais il y aura un avant et un après KABAL. Le Hip-Hop vaut assurément d’être vécu.
2001. 2005. 2011 : IN VIVO - SPOKE ORKESTRA – SOCIOPATHE  : nous leur courrons après, avec rage et bonheur.
2012 : KABAL chauffe à nouveau : 20 ans, « Il est temps » !
2032 : Nous n’avons pas attendu 20 ans pour continuer à construire un "autre monde".

Samedi sur la scène Scène Mer avec