HEADWAR Post Punk / Amiens

, par Marlene

1993 : Certainement que du côté d’Amiens le morceau « Youth against Facism » de SONIC YOUTH et Ian MacKAye (FUGAZI), tourne en boucle. Et certainement que ce n’est ni le seul, ni le plus virulent, ni le plus punk, ni le plus saturé, ni le plus noir…


1996 : Naissance de CHRISTOPHORY, qui deviendra rapidement HEADWAR.
2005 : Un furieux label musical-vjing-designer, tête-chercheuse caennaise, va Swinguer Skeletor, va Liléa Narrativer, va Princesse Rotativer, va confédérer du bricolage et va régulièrement faire des apparitions jouissives sur le festival.
2012 : Lorsque l’on offre à Purée Noire une carte blanche, nous n’avons qu’une certitude : « nous et vous » s’en souviendront longtemps.
2075 : À la veille de notre mort, on se souvient du furibond, enragé, acharné, impétueux, déchaîné, exalté, coléreux, forcené, fanatique concert de HEADWAR, qui a eu lieu 63 ans auparavant.

https://www.youtube.com/watch?v=c-LBcWOV0r0